ISTENQS

     Ici se termine enfin
       Notre quête Spirituelle

 

 

Quelques codes

de la non-dualité

 

Thierry Vissac

 

La maladie de Lucknow

 

Une maladie de l'expression qui frappe surtout les disciples de Papaji (un maître spirituel indien dont l'ashram est à Lucknow, en Inde). Le symptôme principal est l'absence d'utilisation du « Je » dans le but de s'encourager soi-même et de montrer aux autres « qu'il n'y a plus personne ». Au lieu de dire « je », simplement, ils diront plutôt  : « Cette forme humaine va aux toilettes ! »

 

L'évitement non-duel :

 

Astuce de dialogue. Ce qu'Andrew Cohen accuse Gangaji (tous deux enseignants spirituels occidentaux) de pratiquer quand elle ne souhaite pas parler d'éthique. C'est le fait de prendre un raccourci vers l'Absolu aux moments les plus curieux. Un peu comme lorsque l'hôtesse d'accueil chez le docteur vous informe que vous êtes en retard au rendez-vous et que vous lui répondez : « Il n'y a personne ici qui va quelque part et qui pourrait être en retard pour quelque chose. »

 

La police non-duelle :

 

Ceux qui harcèlent tout le monde avec la terminologie non-duelle. Quand ils entendent quelqu'un dire « Je vais me faire un café ! » ils s'écrient : « QUI va prendre un café ? ». La police non-duelle exige que tout le monde fonctionne constamment en mode Ramana Maharshi.

 

Le truc du regard :

 

Garder le contact visuel avec l'interlocuteur aussi longtemps que possible. Celui qui baisse les yeux le premier n'est pas aussi établi dans le Soi que l'autre. On peut cligner un peu des yeux, mais pas trop. Plus vous êtes profondément établi dans le Soi, plus longtemps vous pouvez tenir. Utilisé par de nombreux enseignants de Satsang. Un de mes amis peut soutenir le regard de qui que ce soit. Il semble tomber dans une sorte de brume céleste et les heures passent...

 

Traduit des Shticks sur le site de Sarlo 

Lire également d'autres articles sur la dérive du néo-advaïta  en particulier "Une âme en paix dans un corps de merde ?" et "le mirage du SOI"

© Thierry Vissac, Textes, photos et dessins sur toutes les pages du site .