ISTENQS
Ici se termine enfin
Notre quête Spirituelle

 

 

 

Un instant

de flottement salutaire

 

 

Thierry Vissac

 

 

Parmi certaines personnes qui sont venues m'écouter, on s'étonne parfois que je ne sois pas virulent contre le "New Age" ou que mes propos ne sont pas assez strictement dans la ligne des principes et les dogmes rigoureux de la non-dualité. Je constate qu'en écoutant ou en lisant mes propos, certains chercheurs vivent un moment de flottement et pédalent un peu à vide dans leur système de références, cherchant alors des arguments pour justifier leur rejet ou, chez les plus amicaux, pour me raccrocher aux wagons sécurisants de leur train-train. Tout est donc pour le mieux, Un enfermement insidieux est à nouveau mis à jour. Je n'y suis pour rien, mais je suis heureux d'en être un instrument. Ce moment de flottement est salutaire parce que le "chercheur des sentiers battus" a cristallisé ses connaissances pour en faire la terre de son chemin. Il s'effraie du vide. Et cet instant de suspension a le potentiel de l'alerter sur sa prison sécurisante. Dans l'instant même où il patine, se révèle un espace réellement non-duel, hors de son système de pensées sophistiquées, hors des garde-fous érigés autour de sa terreur d'être.

 

Quelqu'un m'affirmait, l'autre jour, qu'il était nécessaire que je corrige cette attitude et certains textes ou liens de mon site qui semblaient "entretenir une confusion", et qu'il fallait que je me "tienne à distance" de certains principes que je ne semblais pas dénoncer. Or, ce que je dis ne peut pas être à l'origine d'une quelconque confusion qui n'existe déjà chez mon interlocuteur, tout comme je ne tiens pas à me "tenir à distance" de quoi que ce soit. Je ne défends pas des principes, ni ne m'effraie d'autres, apparemment opposés. Et la vie est bien plus accueillante que ceux qui cherchent à la vivre pleinement.

 

J'invite chacun, au cœur de son trouble, de son rejet ou de sa confusion, à découvrir qu'il est plus sûrement en contact avec une peur primale qu'il avait décoré des vêtements de la tradition. Je ne saurais en effet m'ajuster à leur demande car je ne m'exprime pas pour conforter les chercheurs dans leurs certitudes ou dans leur système de sécurité. Mais je peux certainement les interpeller sur leur fuite de cet instant de révélation. Une "non-dualité" qui s'effraie de tout et de rien, comme je peux le lire parfois dans les yeux de mes interlocuteurs, plus encore que dans leurs mots, serait une mascarade. Une sagesse cérébrale qui alimente la méfiance, l'intellectualisation et la peur ne mérite pas un regard, encore moins un livre ou une conversation. Les manigances de l'ego spirituel sont éternelles. Les récupérateurs de la non-dualité ne les ont pas inventées. Il y a beaucoup plus à abandonner qu'à préserver et l'espace vivant dans lequel vous êtes invités vous indiquera mieux que ces mots, à quel point certaines choses ne valent vraiment pas qu'on s'y attarde au-delà de cette mise au point...

 

 

 

Lire aussi "Une âme en paix dans un corps de merde ?"

 

 

© Thierry Vissac, Textes, photos et dessins sur toutes les pages du site .