ISTENQS
     Ici se Termine Enfin
     Notre Quête Spirituelle

 

 

 

 

Nous sommes présents et attentifs à la source de nos paroles et actions. Ayant longtemps connu l'emportement et la douleur de la crispation du moi, sans y voir la source de notre misère spirituelle, nous nous sommes finalement rassemblés à l'intérieur de nous-mêmes pour retrouver la sobriété de l'être que nous sommes, en amont de toutes nos paroles et actions.

             En ce lieu de Paix, cet espace originel, nous nous tenons ouverts, présents et attentifs. Eveillés.

Le monde crie, éructe, bavarde, il s'emporte et se déporte constamment et ce torrent furieux semble nous stimuler à le rejoindre. Mais depuis le centre de l'être, nous observons cette furie. Nous la reconnaissons partout, même derrière ses masques de vertu. Nous en connaissons la douleur.

Nous sommes les témoins bienveillants de cette hallucinante tension qui contracte l'humanité dans une lutte perpétuelle, intérieure, extérieure. Nous nous sommes laissés souvent aspirer par elle et nous avons vu combien elle était chargée de larmes et de détresse. Parce que nous avons accepté de présenter nos larmes et nos détresses, plutôt que les masques pathétiques et violents qui les cachaient, une saveur nouvelle s'est glissée dans notre cœur. Nous sentons le petit poing serré qui habitait notre poitrine se déployer comme une fleur et la folie de nos paroles et actions désordonnées apparaît dans la lumière.

Nous savons alors que nous ne pourrons plus participer à la lutte déchirante de l'ego, et particulièrement celle de l'ego spirituel qui se cabre d'autant plus que son ambition est grande. Mais pour cela, nous devons veiller.


Si les êtres humains aujourd'hui acceptaient, de manière inconditionnelle, d'être présents et attentifs à la source de leurs paroles et actions, juste cela, la tension du monde qui nous assaille et nous aspire tomberait aussitôt.

Nous devons délaisser le fatras de nos croyances, certitudes et pratiques diverses afin que se révèle cette source. Nous devons oublier que la quête spirituelle serait un hobby ou un créneau parmi d'autres pour l'ambition personnelle. Nous devons abandonner toute velléité de croisade et nous devons nous agenouiller, ici, maintenant, au creux de cet espace de Paix qui n'attend rien de personne, tout en étant un espace d'accueil véritable.

S'agenouiller est un geste symbolique de l'humilité. Mais pour en comprendre le sens, il faut avoir perçu cette tension et l'avoir relâchée sans regret. Oui, nous pouvons parler de regret parce que l'attachement le plus terrible est celui que nous entretenons avec cette folie. Une promenade parmi les journaux écrits, télévisés ou sur Internet nous présente cet emportement collectif dans la lutte passionnée, le cri qui ne s'est pas reconnu, la détresse qui se prend pour autre chose. Même ici, parfois, nous avons la visite de belles personnes qui justifient l'emportement et qui se cabre quand nous désignons la détresse qui est à son origine. Ces mots font comme un baume dans le cœur de celui et celle qui a retrouvé cette Paix. Ils résonnent de vérité. Si certains n'en ont qu'un faible écho, voire rien du tout, il reste à accueillir l'invitation de ce forum.

Apprenez à reconnaître l'énergie qui vous anime, quoi que vous viviez, sans attendre de moments plus privilégiés et distinguez sans équivoque l'énergie de la tension du moi de celle qui vient de l'espace de Paix. La première peut
mourir au moment de sa reconnaissance, l'autre peut s'élever jusqu'à la parole et l'action. Ce discernement profond est à l'origine de la révélation de notre véritable nature. Aussi longtemps que subsiste la tension hallucinante du moi, même dans ses formes les plus "subtiles", aussi longtemps nous nous tenons à distance de notre nature.
C'est pourquoi, ici, nous sommes à l'écoute de ce qui porte nos mots avant même le sens que nous croyons leur donner. Nous avons été leurrés par l'intelligence cérébrale pendant assez longtemps, nous pouvons nous ouvrir maintenant à l'intelligence du cœur, sans falbala, sans décoration mais également sans timidité. 
Nous voulons connaître l'éveil spirituel ? Ne cherchons pas "plus loin", ne cherchons pas "ailleurs", ne cherchons pas "plus compliqué", et agenouillons-nous dans cet espace de Paix véritable qui est déjà là, tout de suite, juste avant cette pensée qui vient de jaillir, cette parole qui se précipite, cette course dans laquelle nous allions nous engager dans un instant. Et c'est à tout instant que nous sommes présents à ce niveau essentiel de l'être. Si le monde dans sa plus grande partie vibre sur une autre "fréquence", cela n'est plus une raison pour que nous participions à sa folie. Pour vous et pour lui, il n'y a pas de meilleur chemin. Si vous le Voyez, vous réalisez que le miracle est toujours accessible.

TV

Le texte à télécharger en pdf.

  

© Thierry Vissac, Textes, photos et dessins sur toutes les pages du site .